Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 21:09

Regardez cette vidéo.




Philippe Decouflé, né à Paris en 1961 est un danseur et chorégraphe français de danse contemporaine, devenu célèbre grâce à la mise en scène des cérémonies d'ouverture et de clôture des Jeux olympiques d'Albertville en 1992.

Pour en savoir plus sur lui, allez sur le site de sa compagnie.
http://www.cie-dca.com/dca.html

Imaginez un lieu (une plage, un parc, un café,...), écrivez un texte sur le modèle de la chanson.
C'était tout juste pendant les vacances
Dans un petit village qui était tranquille
Sur un chemin vicinal
Y en avait deux à découvert
Parmi les arbustes à fleurs ils s'amusaient
Dans ce petit village qui s'appelait
Qui s'appelait  x3
Non je ne me souviens plus
Du nom du village perdu
Ce dont je me souviens
C'est de ces amoureux
Qui n'entendaient rien autour d'eux
Y avait tant d'insouciance
Dans leurs voix émues
Alors quelle importance
Le nom du village perdu
Non je ne me souviens plus
Du nom du village perdu
Ce dont je me souviens
C'est qu'ils étaient heureux
Les yeux au fond des yeux
Et c'était bien  x3
Ils couraient autour des fleurs
Toujours sans se quitter des yeux
Ils riaient du même ton
D'être toujours heureux
Parmi les arbustes à fleurs ils souriaient
Dans ce petit village
Qui s'appelait  x3
Et puis quand le jour tombait ils sont partis
La lune montait au-dessus de la piste
Sur les arbustes et sur ma vie
Il était redevenu tout triste
Ce petit village qui s'appelait  x3
Non je ne me souviens plus
Du nom du village perdu
Ce dont je me souviens
C'est qu'ils étaient heureux
Les yeux au fond des yeux
Et c'était bien  x3
Liwen

Je ne me souviens plus du nom de la petite plage
Ce dont je me souviens
C'est de ces amoureux
Qui ne se quittaient pas des mains
Leurs mains se saisissaient fermement
Y avait tant d'insouciance
Dans leurs regards étincelants
Alors quelle importance
Le nom de la petite plage
Non je ne me souviens plus
Ce dont je me souviens
C'est qu'ils étaient heureux
Ils parlaient beaucoup
Ils riaient fort
Ils s'étreignaient dans les soleil couchant
Toujours sans se quitter des bras
Ils faisaient la même prière
D'être toujours ensemble
Sur cette petite plage ils souriaient
Bo

Je ne me souviens plus du nom de ce pavillon.
Elle habitait dans un pavillon de banlieue. Elle avait l'habitude de tourner à gauche quand elle sortait. Il habitait dans le même pavillon qu'elle. Il avait l'habitude de tourner à droite quand il sortait.
Cette année, l'hiver était bien plus froid. Le soleil se cachait derrière de lourds nuages noirs. Ils ne se rencontraient jamais.
Il n'avait pas beaucoup de travail, parfois il se faisait un peu d'argent en jouant du violon dans des restaurants. Quand il ne jouait pas, il allait flâner au parc tout l'après-midi.
L'hiver était bien plus froid. Elle avait l'habitude de tourner à gauche, il avait l'habitude de tourner à droite. Ils ne se rencontraient jamais.
Elle traduisait un roman tragique. Elle aviat le sentiment que le monde était d'une grande tristesse. Quand elle ne travaillait pas, elle aimait se rendre en ville pour prendre un café. Elle se promenait dans les rues et donnait à manger aux pigeons.
L'hiver était bien plus froid. Ils ne rencontraient jamais. Comme beaucoup de gens qui vivaient dans la même ville, ils ne se connaissaient pas.
Mais la vie offre des surprises. C'est arrivé le 24 décembre. Ils se sont rencontrés dans le parc près de la fontaine, comme deux amis après une longue séparation. Ils ont passé une belle journée.
Yufan

Je ne me souviens plus du nom de cet endroit. C'était un dimanche. Il faisait beau. Je suis allé à la montagne avec mes amis. Nous avons pique-niqué. Quand nous voulions rentrer, nous nous sommes perdus. Nous avons trouvé un endroit que nous n'avions jamais vu. C'était un bel endroit. Il y avait une cascade. C'était magnifique. Nous avons pris beaucoup de photos. Finalement, nous sommes rentrés chez nous. J'ai parlé de cet endroit à mes parents. Ils pensaient que nous pourrions y aller ensemble une prochaine fois.
Ren Yi

Je ne me souviens plus du nom de cet endroit, mais je me souviens que c'était bien. Il neigeait en 2004. Ma meilleure amie et moi, nous nous promenions dans la rue. Nous regardions la neige et nous avions le sourire aux lèvres. Nous parlions et nous nous sentions heureuses. Il faisait très
froid. Nous avons acheté du poulet pour le dîner.
Yao

Je ne me souviens plus du nom de cette classe. C'était une classe ancienne. J'étais assise. La classe était ennuyeuse. Je regardais l'entrée. Soudain, il est entré sans faire de bruit. Il s'est assis tranquillement au dernier rang. Il n'était pas comme les autres garçons. Il ne parlait pas. Il ne jouait pas avec son mobile. Il était très calme. C'est comme ça que je l'ai rencontré.
Qing

C'était une nuit d'août. C'était la pleine lune. Une belle femme se promenait sur une jolie petite plage. Il faisait du vent. Elle regardait la mer. Un homme assis la regardait comme on regarde un beau paysage. Quand leurs yeux se sont rencontrés, ils sont tombés amoureux cette belle nuit d'août  sur cette petite plage qui s'appelait...
Xin

Je ne me souviens plus du nom de cet endroit. Ce dont je me souviens, c'est d'une chemise blanche, d'un sourire comme une caresse, comme un ange qui m'a fait du bien. Je n'ai jamais été aussi heureuse que ce matin-là. Nous avons marché sur une plage toute la matinée. J'ai parlé de tout, de ma famille, de mon travail, de mon rêve. Nous avons chanté ensemble pour oublier toutes nos peines. Quand nous nous sommes rencontrés, j'étais perdue. C'est de toi dont je rêvais toutes les nuits. J'irai où tu vis. C'était une jolie rencontre. Je ne sais pas pourquoi tu es parti. J'attends depuis longtemps. Reviens. parle-moi d'mour.
Wenting



Repost 0
6 novembre 2008 4 06 /11 /novembre /2008 13:28
Repost 0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 21:24



Regardez ce reportage.

http://videos.tf1.fr/video/news/france/0,,4144936,00-les-chrysanthemes-fleurissent-sur-les-tombes-.html

Choisissez un bouquet.
http://www.123fleurs.com/livraison-de-fleurs/fleurs-toussaint-77-1.html

Dans votre pays, il y a un jour pour aller voir "ses morts"? Lequel?
Qu'est-ce que vous leur apportez? Des fleurs? De la nourriture?
Des boissons?

Repost 0
1 novembre 2008 6 01 /11 /novembre /2008 20:07
Imaginez le voyage. Utilisez le passé.
Repost 0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 22:41
Repost 0
23 octobre 2008 4 23 /10 /octobre /2008 22:06

Je m’appelle Maud, j’ai 8 ans et j’aime bien faire du vélo mais mon vélo est trop petit pour moi. C’est un cadeau que j’ai reçu il y a 3 ans pour Noël. Quand je l’ai reçu, j’avais 5 ans et j’étais petite mais maintenant je suis grande et il est trop petit pour moi.

J’en ai besoin d’un nouveau plus grand mais ma mère me dit qu’elle ne peut pas m’en acheter un, que je dois attendre mon anniversaire qui est en juillet, alors je veux vendre mon vieux vélo pour en acheter un nouveau plus grand. Il est très joli, il est rouge, devant il a un petit panier blanc et sur les côtés, il a des dessins bleus. Sur le côté droit, il a une petite bosse que j’ai faite quand je suis tombée dans le parc, mais il est quand même en bon état. Son prix est de 45 euros.   Ines

 

  Je suis agriculteur et j’ai deux enfants, âgés de 10 et 15 ans. Mon premier enfant va étudier au lycée dans une ville lointaine cette année, donc j’ai besoin d’argent. Je veux en gagner plus en développant la culture et en agrandissant la surface cultivable, mais j’ai seulement un petit tracteur. Il est trop petit, alors je dois en acheter un nouveau plus grand et plus efficace. Donc je voudrais le vendre, son prix est de 1500 euros. Il marche bien et n’ai eu aucun problème en 5 ans. Il est vert. Si vous voulez l’acheter, je vous offre aussi deux pneus d’occasion pas neufs mais en bon état et quelques outils supplémentaires. Vous pouvez voir ce tracteur chez moi et vous pouvez me contacter sur mon portable au 06 62 92 89 31.  Padipat

 

 

 

Repost 0
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 07:41



Regardez ce reportage.

http://tf1.lci.fr/infos/culture/cinema/0,,3922631,00-wall-sort-bientot-.html

Vous avez des leçons à donner?

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 20:56














Qui parle ? Le client/la cliente, l’ami(e), le vendeur/la vendeuse ?

C’est une demande polie, un conseil, une proposition, une hypothèse ?

Je voudrais une paire de gants.

Quel modèle vous plairait?

J’aimerais des gants chauds pour l’hiver.

Je préférerais des gants plus élégants/chics/habillés pour sortir.

Vous auriez d’autres modèles ?

Ça te plairait cette couleur ?

Vous les auriez en rouge ?

Je voudrais quelque chose de plus original, de moins coloré.

J’aimerais quelque chose de plus classique, de plus sobre.

Je les préférerais dans la taille au-dessous.

Vous devriez les essayer.

Tu devrais les prendre.

Ça vous irait bien !

Ça irait bien avec votre style !

On dirait qu’ils sont faits pour vous !

Vous devriez essayer la taille au-dessus.

Vous pourriez me dire le prix ?

J’aimerais connaître le prix.

Si je les prends, vous me faites un prix ?

Si vous en prenez deux paires, je vous fais une réduction/un rabais.

Ça te dirait d’en prendre une pour toi ?

Si vous voulez, je peux vous montrer d’autres modèles.

Si je les prends, je vais les mettre tout de suite.

Si j’en prends deux paires, j’en offrirai une à ….

Si je les prenais, je n’oserais pas les mettre, les couleurs sont trop vives !

Si je ne les prenais pas, je le regretterais !

Si j’étais toi, je les prendrais !

A ta place, je n’hésiterais pas !
Je voudrais réfléchir.
Si tu veux, on repasseras plus tard.
On pourrait aller voir ailleurs.

 


Il y a quelques jours, j'ai regardé un programme télé intitulé "Lettre de France -ISERE est Pradis". C'est un programme qui présente Grenoble aux Japonais. Le patron d'un atelier de gants de Grenoble qui s'appelle "Notturno" a expliqué comment il fabriquait des gants en cuir.
Autrefois, Grenoble était la capitale mondiale de la ganterie et plus de 8000 personnes y travaillaient. Actuellement  combien sont-elles?
 Au Japon, comme le mode de vie a changé, on n'en a plus besoin en hiver. Par contre, en été, les longs gants en coton se vendent bien pour les conductrices.
Je voudrais acheter une paire de gants en cuir chez Notturno, même si je ne les mettrai pas, en souvenir de Grenoble. Taeko Okada

 

Regardez ce reportage.
http://www.rhonealpes-tourisme.fr/articles/shopping/mode/grenoble/gants-de-luxe-1769-2.html

 

 

 

 

Repost 0
18 octobre 2008 6 18 /10 /octobre /2008 14:10



Regardez ces courts métrages.
http://www.maxhavelaarfrance.org/spip.php?article95

Vous achetez des produits du commerce équitable? Lesquels? Pour quelles raisons?
Repost 0
16 octobre 2008 4 16 /10 /octobre /2008 18:21
Repost 0

Texte Libre

 

 

Vagabondages sur les chemins

  

du  Français Langue Etrangère

Catherine Fert
 

  

Catherine.Fert@u-grenoble3.fr


Rechercher

Catégories